Le CGDPC et le REPOD forment les jeunes candidats aux élections législatives

Le journal en ligne TOGOTOPNEWS revient ici sur la formation des jeunes candidats aux élections législatives de 2019 par le CGDPC et le REPOD. Voici l’intégralité de l’interview de Monsieur Nouhou DJIBO, Président national du CGDPC (Interview réalisée par Hélène DOUBIDJI).

Une formation à l’endroit des candidats  aux élections locales. Dites-nous de quoi, il sera question?

Vous savez que la décentralisation sera désormais effective au Togo avec l’organisation prochaine des élections municipales. Face aux défis du mieux-être des populations et aux enjeux de développement durable qui s’imposent aux collectivités territoriales, élire à leurs têtes des personnes capables d’impulser une dynamique de développement communautaire se révèle être une exigence incontournable. C’est donc pourquoi les candidats à cette élection sont impérativement appelés à comprendre d’abord les enjeux et défis liés à la gouvernance locale. Ensuite, ils doivent être capables d’élaborer un programme de société cohérent, pertinent et pragmatique. Aussi doivent-ils savoir comment organiser et mener à bien leur campagne électorale. Enfin, une fois élus à la tête des entités décentralisées, les Maires et Conseillers municipaux doivent être capables d’exécuter leur projet de société pour ainsi tenir les promesses électorales, au grand bonheur des populations locales.

Dans cette perspective, le Centre pour la Gouvernance Démocratique et la Prévention des Crises (CGDPC) et le Réseau de Promotion et d’Observation de la Démocratie(REPOD), conformément à leur vision et à leur mission organisent une formation à l’attention des candidats aux élections locales du 30 juin prochain.

Pourquoi est-il important d’organiser une telle formation?

Cette formation a un caractère inédit. Pour la première fois, une organisation nationale met à la disposition des acteurs politiques  surtout de la jeunesse, un consultant international qui, pendant 2 jours, va apprendre aux candidats, l’élaboration d’un programme politique, la différence entre projet de société et programme politique, comment organiser une campagne électorale et battre campagne efficacement. Vous convenez avec moi que nous avons mis les petits plats dans les grands pour ce faire et les participants n’en sortiront que grandis.

Quelle est le critère de participation?

Le CGDPC et le REPOD font dans la simplicité. Il suffit simplement de nous envoyer un dossier comportant Une lettre de recommandation d’un parti politique ou d’une association,   une lettre de motivation, un curriculum vitae détaillé et une copie de la carte d’identité du candidat. Bien entendu la formation ne concerne que les togolais des deux sexes.

Parlez-nous brièvement de votre organisation, le CGDPC

Le « Centre pour la Gouvernance Démocratique et la Prévention des Crises (C.G.D.P.C) » est une association de solidarité internationale qui a pour but de faire la promotion de la Paix, la démocratie et des droits de l’homme. Elle est une initiative de Jeunes africains, attachés aux valeurs de paix, de développement et de sécurité qui ont décidé de poursuivre leur idéal pour ce monde à travers une association baptisée le « Centre pour la Gouvernance Démocratique et la Prévention des Crises. Depuis 2013, le centre a réussi en lettre en place deux programmes phares à savoir le Programme jeunes politiques qui sera à sa quatrième édition cette année et aussi le café du dialogue Démocratique qui permet aux différents acteurs étatiques ou non de discuter librement avec les populations sur des thématiques d’intérêt général à travers tout le pays.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *